Alarmsignalen ENG

Muriel a reconnu un des 9 signaux d’alarme de cancer du sein

Dépistage Diagnostic Traitement

Muriel Julet (46 ans) s’est vu diagnostiquer un cancer du sein il y a trois ans. « C’est durant une douche que j’ai senti une boule dans ma poitrine. Elle était assez haut et douloureuse. Je n’ai pas paniqué tout de suite. J’ai d’abord cru à une infl ammation d’un ganglion sous l’aisselle. Un mois et demi plus tard, j’ai consulté notre médecin de famille. Il m’a directement renvoyée chez un spécialiste. Ensuite, il y a eu le tourbillon des radiographies, biopsies, contrôles des autres organes,... »

Muriel

Quel fut le diagnostic ?

« Tumeur maligne ! Toutefois, elle semblait superfi cielle, posée sur un nerf. D’où la douleur dans la poitrine. Aucun autre organe n’a été touché. J’ai subi une opération visant à me sauver le sein. Juste avant l’opération, avec le consentement du chirurgien et de l’oncologue, je suis partie en vacances avec ma famille. Les choses étaient planifi ées et je me sentais réellement prête. »

Quels furent les soins post-opératoires ?

« J’ai échappé de justesse à la chimiothérapie. J’ai dû eff ectuer une radiothérapie et j’en ai sous-estimé les conséquences. Je suis extrêmement fatiguée depuis des mois. Et les médicaments prescrits ont énormément d’effets secondaires, comme des douleurs articulaires. »

Qui vous a aidée durant cette période difficile ?

« Ma maman. Avant tout. Je pouvais toujours aller la voir. Mes enfants, alors âgés de dix-huit et treize ans, n’étaient pas pleinement conscients de la situation. Mon compagnon m’a également beaucoup soutenue. Les médecins et l’équipe médicale ont toujours répondu à mes questions et je n’ai jamais eu besoin d’un dictionnaire pour les comprendre. J’ai aussi bénéfi cié de beaucoup d’amour sur mon lieu de travail et de la part de mes amis. Parfois d’une manière surprenante. Je trouvais important de parler ouvertement de ma situation, pour les choses positives comme pour celles qui l’étaient moins. »

Êtes-vous toujours surveillée ?

« Actuellement, je fais une visite de contrôle tous les six mois. L’anxiété demeure, mais je crois fermement à une issue positive. »

Soyez attentives aux principaux symptômes du cancer du sein !

Découvres les 9 signaux d'alarme

Faites un don

Les dons privés sont transférés dans le Fonds Pink Ribbon. Les recettes de ce Fonds sont gérées par la Fondation Roi Baudoin. Bénéficiez d'une réduction d'impôt de 60% en 2020.

Votre don

Partagez votre témoignage

Voulez-vous partager votre témoignage sur notre site web Pink Ribbon ? C’est possible !

Votre témoignage

Devenez partenaire

Vous souhaitez soutenir Pink Ribbon en tant qu'entreprise ? C'est possible !

Devenez partenaire