Covid19_CancerDuSein

L’impact du Covid-19 sur des diagnostics de cancer du sein

Diagnostic Traitement Chiffres et faits La Fondation Registre du Cancer Centre d'expertise du cancer du sein

6/05/2022 - La pandémie de coronavirus qui a débuté mi-mars 2020 en Belgique a eu un impact considérable dans des domaines très divers. Dans le secteur des soins de santé, tout le monde était sur le pont pour faire face à l’afflux de patients atteints du covid, ce qui a entraîné le report de soins non essentiels. Le dépistage du cancer du sein a été temporairement suspendu. Entre mars et septembre 2020, on a diagnostiqué 14 % de cancers du sein en moins qu’en 2019. On pense que les cancers du sein diagnostiqués pendant la pandémie en étaient à des stades plus avancés.

Grâce au soutien financier du Fonds Pink Ribbon, la Fondation Registre du Cancer coordonnée par Nancy Van Damme se penche activement sur cette question, qui préoccupe de nombreux oncologues. Ce vaste projet repose sur la collaboration entre 12 hôpitaux, sous la direction de l’UZ Leuven. Les résultats sont attendus à l’automne 2022.

Concrètement, le projet se décompose en trois étapes. Tout d’abord, les stades où se trouvaient les cancers du sein au moment du diagnostic en 2020 sont comparés aux stades des cancers du sein diagnostiqués en 2019 et 2018. Tous les rapports relatifs à ces tumeurs sont ensuite examinés et comparés manuellement. Enfin, les résultats des mammographies de dépistage de 2020 sont comparés à ceux de 2018 et 2019. « Ce travail s’effectue en grande partie manuellement », précise Nancy Van Damme. « Il porte sur 18 000 dossiers transmis par les hôpitaux participants. Tout est analysé et comparé avec des rapports de laboratoire afin d’éliminer les erreurs de mesure et d’améliorer la qualité des données. »

La Fondation Registre du Cancer s’intéresse également au traitement qu’ont reçu les personnes chez qui un cancer du sein a été diagnostiqué. Il n’est pas exclu qu’en 2020, davantage de patients aient d’abord fait l’objet d’une chimiothérapie afin que l’opération puisse être reportée pour laisser la priorité aux patients souffrant du covid. « En comparant avec les années précédentes, nous voulons étudier l’impact de cette approche », explique Nancy Van Damme. Les analyses sont abordées avec Pink Ribbon et avec des spécialistes du cancer du sein. Une fois toutes les analyses effectuées, la Fondation Registre du Cancer compilera les résultats dans une publication scientifique. Pink Ribbon se chargera d’en faire part au grand public.

Ce projet majeur occupera une personne à temps plein pendant 15 mois. Il se terminera fin 2022.

Écrit par Marleen Finoulst

LIRE PLIS: LES SIGNAUX D’ALARME DU CANCER DU SEIN : CONNAISSEZ-VOUS LES 9 ? Lire plus : Bientôt un premier appareil d’autodépistage du cancer du sein : qu’en penser ?

Partagez l'article sur :

Faites un don

Les dons privés sont transférés dans le Fonds Pink Ribbon. Les recettes de ce Fonds sont gérées par la Fondation Roi Baudoin.

Votre don

Pink Support

Soutenez la lutte contre le cancer du sein à votre manière et enregistrez une action sur la plateforme de Pink Support !

Passez à l'action

Newsletter

Vous voulez rester informé de ce que fait Pink Ribbon ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

Newsletter