Handen vasthouden

Recharger ses batteries dans une maison d’accompagnement

Traitement Après le cancer du sein Amitié Soins psychosociaux

23/06/2021 – Les patients atteints d’un cancer éprouvent parfois le besoin de se retrouver dans un espace où reprendre leur souffle, physiquement et émotionnellement. À travers le pays, des maisons d’accompagnement émergent : des lieux de rencontre chaleureux qui accueillent les personnes atteintes d’un cancer et leurs proches.

Quand vous recevez le diagnostic de cancer, le ciel vous tombe sur la tête. « Nous vivons heureusement dans un pays doté d’un système de soins de santé fantastique ; le patient peut compter sur le fait que les médecins vont tout mettre en œuvre pour le guérir. Mais les traitements oncologiques comprennent davantage que l’aspect ‘cure’ (traitement) et la survie. Les patients ont aussi besoin de ‘care’ (soin) : une qualité de vie, une attention à l’humain au-delà du patient et à l’impact émotionnel du cancer. Ils peuvent s’adresser pour cela à une maison d’accompagnement. » Majin de Froidmont sait de quoi elle parle : elle a été touchée par le cancer il y a dix ans. Sa maladie a constitué un moment charnière dans sa vie : « J’ai eu la chance d’être bien entourée et d’avoir pu compter sur le soutien de ma famille et de mes amis. Après ma guérison, j’ai ressenti le besoin de rendre quelque chose à la société, de représenter quelque chose pour les personnes atteintes d’un cancer qui ne peuvent recevoir le même soutien que celui dont j’ai bénéficié. » Son engagement s’est concrétisé dans la création de la Majin Foundation, qui réunit les maisons d’accompagnement pour les personnes atteintes d’un cancer du pays, en un réseau qui les renforce : le réseau Together for Global Care. Elle est aussi l’inspiratrice de la Maison Majin à Gand.

Trois piliers

« Comme beaucoup d’activités se déroulent en petits groupes, les participants peuvent y partager leurs expériences avec des personnes qui vivent ou ont vécu la même chose. »

Il existe dans notre pays plus de 20 maisons d’accompagnement auxquelles des personnes atteintes d’un cancer peuvent s’adresser pendant et après leur traitement. Les aidants proches et les membres de la famille y sont également bienvenus. « Ce sont des lieux de rencontre chaleureux où les gens peuvent reprendre des forces »: c’est ainsi que Majin de Froidmont résume le concept. « Chaque maison d’accompagnement a son approche et ses accents propres, mais globalement, la vision commune s’articule autour de trois piliers: le bien-être psychologique, physique et social. Le cancer amène son lot d’angoisses et d’incertitudes: vais-je y survivre, que faire si le traitement ne marche pas, qu’est-ce que je communique ou non à mon entourage? On se trouve parfois confronté à des insomnies, de la déprime, des problèmes de mémoire et de concentration. Les relations avec la famille et les amis peuvent se modifier, il en va de même de la sexualité. Autant de thèmes qui ne constituent pas des priorités dans un contexte hospitalier mais qui ont leur place dans une maison d’accompagnement. » Ce qui ne veut pas dire qu’on n’accorde pas d’attention aux soins physiques. Après la tempête qui l’a ravagé impitoyablement, le corps doit se ressourcer. La relaxation peut l’y aider, tout comme des pratiques douces telles que le tai chi ou le yoga. « Comme beaucoup de ces activités se déroulent en petits groupes, elles donnent aussi des occasions de rencontre: les participants peuvent y partager leurs expériences avec des personnes qui vivent ou ont vécu la même chose », conclut Mme de Froidmont.

Des activités adaptées

Deux collaborateurs font tourner la Maison Majin de Gand, dont la coordinatrice en chef Els Van den Driessche: « Nous pouvons aussi compter sur environ 50 bénévoles qui ont tous reçu une formation et sont appelés ici ‘hôtes’ et ‘hôtesses’ : ce sont eux/elles qui reçoivent les visiteurs – visiteurs, et pas patients ! – et leur offrent une oreille attentive. Si certains recherchent surtout des contacts et un soutien émotionnel, d’autres ont davantage besoin d’un massage bienfaisant ou d’un groupe de marche. » Ce sont aussi les bénévoles qui guident les activités. « Des activités adaptées, car elles ciblent véritablement les patients oncologiques, insiste Els Van den Driessche. Le yoga thérapeutique convient par exemple aussi aux personnes qui ont subi une ablation du sein. Et les massages thérapeutiques sont effectués par des personnes qui ont suivi une formation en ‘oncomassage’. » Ces massages représentent une valeur sûre dans le programme. « Un massage est certes délassant, mais il permet aussi aux personnes de refaire confiance à leur corps, ce corps qui leur est devenu un peu étranger suite au traitement, ou qui leur a donné l’impression de les laisser tomber. » La Maison Majin offre aussi d’autres services: « Nos visiteurs peuvent s’inscrire à un accompagnement personnel, à savoir un entretien où sont abordés des thèmes évoqués moins facilement en groupe. Nous proposons également un accompagnement sur le plan professionnel: ces personnes n’ont pas seulement des questions liées à la reprise du travail; elles veulent parfois donner une autre direction à leur vie professionnelle ou cherchent une activité bénévole pour donner un nouveau sens à leur existence.

Plus-value

Les maisons d’accompagnement répondent à un réel besoin. Majin de Froidmont le confirme: « Il est clair que nous pouvons apporter une plus-value dans le processus de guérison. » Ou comme l’exprime une visiteuse dans une réaction sur le site: « J’ai passé ici de nombreuses heures pour recharger mes batteries après les traitements contre un cancer du sein. J’ai pu m’y apaiser et m’y suis sentie comprise. J’ai repris confiance en moi, tant physiquement que psychologiquement. Ce fut un tremplin important vers la réalité. Je peux à nouveau aller de l’avant. »


Plus d’info :

www.majinfoundation.org
https://pink-ribbon.be/fr/les-maisons-daccompagnement

Texte › Carine Stevens

Faites un don

Les dons privés sont transférés dans le Fonds Pink Ribbon. Les recettes de ce Fonds sont gérées par la Fondation Roi Baudoin.

Votre don

Pink Support

Soutenez la lutte contre le cancer du sein à votre manière et enregistrez une action sur la plateforme de Pink Support !

Passez à l'action

Devenez partenaire

Vous souhaitez soutenir Pink Ribbon en tant qu'entreprise ? C'est possible en devenant notre partenaire !

Devenez partenaire