Pink Ribbon Audrey 011 bewerkt2500x600 WEBONLY

"Si ma cousine, qui se bat contre la maladie, participe, alors il n’y aucune excuse pour moi, ou pour les autres"

Prévention Dépistage Diagnostic Amitié La Marche Rose

Audrey Piolé, ambassadrice de la 4ième édition de La Marche Rose explique pourquoi elle est devenue ambassadrice

19/10/2021 - La voix d’Audrey est familière pour beaucoup de personnes. Sa bonne humeur contagieuse accompagne de nombreux Belges chaque soir dans l’émission « Les Fous du Soir » qu’elle anime sur NRJ. Lorsqu’elle n’est pas derrière son micro, vous pourrez la retrouver derrière son piano ou sa guitare. La musique fait partie intégrante de son métier, mais c’est aussi une passion qu’Audrey a hérité de sa famille. Le sport, au contraire, ne fait pas vraiment partie de ses passions. Et pourtant, la carolo n'a pas hésité à répondre favorablement à la demande de Pink Ribbon pour devenir ambassadrice de la 4e édition de La Marche Rose.

« J’ai tout de suite dit oui lorsqu’on m’a posé la question car le cancer du sein a touché plusieurs membres de ma famille. Mon arrière-grand-mère étant décédée de la maladie, ma grand-mère et ma maman m’ont toujours rappelé l’importance d’être attentive aux signaux d’alarmes. 1 femme sur 9 est touchée par le cancer du sein, ce qui en fait le cancer le plus fréquent chez les femmes. On en entend donc beaucoup parler, mais c’est lorsqu’on y est confronté de près, que l’on voit les moments difficiles, que l’on se rend réellement compte. Dernièrement, une cousine dont je suis très proche a reçu le diagnostic. Soutenir ma cousine était donc une raison de plus d’accepter d’être l’ambassadrice de La Marche Rose et de me dépasser pour faire passer le message de l’asbl Pink Ribbon. Participer à cette initiative de marche permet également de se remettre soi-même en question. En effet, au début, je pensais que faire 10 000 pas par jour serait facile, que c’était à peu près ce que je faisais déjà. Mais je me suis très vite rendue compte que je n’étais qu’à 1000 ou 2000 pas maximum par jour. J’ai ainsi réalisé que si un mode de vie sain peut contribuer à éviter 1 cancer sur 3, il est important que je bouge davantage. J’ai donc décidé d’également motiver tout mon entourage à participer. Mon compagnon, mes parents, et même mon coach sportif n’y ont pas échapper !

Mais la personne qui m’impressionne dans toute cette expérience, c’est bien évidement ma cousine. Elle a été opérée quelques jours avant le début de La Marche Rose et pourtant le 2 octobre, elle faisait déjà une petite marche dans son quartier. Elle ne fait pas les 10 000 pas, mais de recevoir des photos d’elle, toute fière de soutenir la cause, malgré que ce soit difficile pour elle en ce moment, est très touchant. Si ma cousine, qui se bat contre la maladie, participe, alors il n’y aucune excuse pour moi, ou pour les autres de ne pas donner un peu de leurs temps et de soutenir les 100 000 patients atteints du cancer du sein en Belgique. En plus, le fait de participer permet de contribuer à sa propre bonne santé !

Ce que j’aimerai également faire passer comme message, c’est que le principal est de participer. Il ne faut pas faire semblant, faire 10 000 pas par jour, je sais que ce n’est pas évident. Moi, ça m’arrive d’un jour faire 2000 pas et puis de compenser le lendemain en allant me promener plus longtemps. Ici, l’important c’est de prendre de bonnes habitudes pour être plus actif, en allant faire ses courses à pieds par exemple, en prenant les escaliers plutôt que l’ascenseur ou en faisant chaque jour quelques pas supplémentaires. Je veux que marcher reste un plaisir, et surtout pour le long terme.

Je souhaite féliciter et encourager tous les participants de La Marche Rose, ce qui est important c’est de participer à son rythme car ce n’est pas une compétition. Mais évidemment, si vous arrivez à relever le défi de Pink Ribbon et que vous faites les 10 000 pas par jour, c’est encore mieux ! Il ne faut donc pas se mettre la pression, l’idée c’est de prendre de l’air, de s’arrêter et de prendre le temps d’aller marcher. Il faut un petit temps d’adaptation, mais je me rends compte qu’à force de le faire, on rentre à la maison zen et reposé. L’activité physique apporte non seulement des effets positifs sur le corps, mais aussi sur le mental et la santé mentale est primordiale. J’ai pu le remarquer avec ma cousine, il faut avoir une force de caractère pour surmonter les divers examens, la douleur, le stress. Je vois que ça lui fait beaucoup de bien de se promener à l’extérieur, de se concentrer sur autre chose, de papoter en marchant.

La dernière chose que j’aimerai rappeler, c’est que l’on peut s’inscrire en cours de route. Je reçois souvent la question et sachez qu’il n’est pas trop tard pour nous rejoindre ! Peu importe quand vous vous inscrivez, que ce soit en plein milieu du challenge ou même à la fin, l’important c’est que vous nous rejoignez dans la lutte contre le cancer du sein, même si ce n’est que pour une journée. Donc si vous n’êtes pas encore inscrits, n’hésitez pas à rejoindre Pink Ribbon et ma team NRJ pour La Marche Rose ! »

Vous voulez participer aux côtés d’Audrey ? Les inscriptions sont toujours disponibles sur www.lamarcherose.be.

Lisez aussi : Audrey Piolé donne le coup d'envoi de La Marche Rose

Faites un don

Les dons privés sont transférés dans le Fonds Pink Ribbon. Les recettes de ce Fonds sont gérées par la Fondation Roi Baudoin.

Votre don

Partagez votre témoignage

Voulez-vous partager votre témoignage sur notre site web Pink Ribbon ? C’est possible !

Votre témoignage

Devenez partenaire

Vous souhaitez soutenir Pink Ribbon en tant qu'entreprise ? C'est possible !

Devenez partenaire