Het Belang Van Borstkankerscreening

L’importance de la mammographie de dépistage

Dépistage

Plus le diagnostic de cancer du sein est précoce, plus la thérapie peut être soft et meilleures sont vos chance de guérir. Comme le cancer du sein est plus fréquent chez les femmes ménopausées, il est fortement conseillé aux femmes entre 50 et 69 ans de passer une mammographie tous les deux ans. Si vous êtes affiliée à une caisse d'assurance maladie, cet examen peut être gratuit. Il n'est toutefois efficace que dans les cas de tumeurs lentes. En dépit des campagnes de sensibilisation, 50% seulement des femmes de cette tranche d'âge se font dépister.

Qui des femmes plus jeunes ?

Difficile d'inciter les femmes jeunes à avoir recours à la mammographie. Chez les femmes qui ne sont pas encore ménopausées, les tissus de la poitrine sont plus denses que chez les femmes plus âgées. Conséquence: une boule ou toute autre excroissance sera moins visible. En outre, il faut tenir compte du coût et de l'impact des rayons sur l'organisme. Aucun médecin ne soumettra une patiente aux rayons X sans justification. Chez les jeunes femmes, les désavantages sont trop importants pour que l'examen devienne systématique, tandis que chez les 50+, il augmente clairement les chances de survie.

Peut-on s'auto-examiner ? Oui !

Il y a quelques années, on conseillait aux patientes de s'auto-examiner les seins une fois par mois à titre préventif. Selon certaines études, il semblerait toutefois que ces examens n'aient pas, d'un point de vue statistique, contribué à diminuer le nombre de cancers. Il semblerait même, au contraire, qu'ils créent une fausse impression de sécurité chez les patientes, qui ont donc tendance à zapper leur prochain rendez-vous chez le gynécologue. Or, certains cancers ne peuvent pas être détectés par un auto-examen. On estime que si 90% des tumeurs sont identifiées par la patiente elle-même, c'est souvent l'effet du hasard. Les cas où un auto-examen mène à la découverte d'une excroissance mammaire sont assez rares. Aujourd'hui, on conseille donc aux femmes de développer une connaissance précise de leurs seins qui leur permettra d'identifier un problème éventuel lorsqu'elle se douchent ou s'habillent, par exemple. Si vous êtes familiarisée avec la forme de vos seins, l'emplacement du téton, l'épaisseur de la peau, vous pourrez facilement détecter un changement, même minime. En pareil cas, prenez rendez-vous chez votre médecin dans les plus brefs délais. L'idée n'est pas de s'alarmer, mais bien d'écarter tout risque de passer à côté de la maladie.

Les signaux d'alerte. Quels sont-ils ?

  • Une boule ou une excroissance au niveau de la poitrine
  • Un changement dans la forme de la poitrine
  • Une anomalie au niveau du téton (perte de liquide, eczéma, déformation)
  • Un changement dans la couleur de la peau
  • Un changement au niveau de la structure de la peau (peau d'orange)
  • Un gonflement du système lymphatique autour de la poitrine (ou au niveau des aisselles ou de la clavicule)
  • Une douleur inhabituelle au niveau de la poitrine

Source : Magazine Pink Ribbon 2014

Faire un don

Les donations de particuliers vont vers le fonds Pink Ribbon. L’argent de ce fonds est géré par la Fondation Roi Baudoin.

Donner

Partagez votre histoire

Voulez-vous partager votre histoire sur notre site web Pink Ribbon ? C’est possible !

Écrivez avec nous

Devenez partenaire

Désirez-vous, en tant qu’entreprise, soutenir Pink-Ribbon? C’est possible!

Devenez partenaire