Adult Agriculture Child 1683975

Cancer du sein héréditaire, comment faire face ?

Dépistage Diagnostic

En cas de cancer du sein familial, le stress est inévitable: tôt ou tard, vous risquez d’être atteinte aussi. Mais, si ce jour arrive, ce sont souvent les membres de la famille déjà touchés qui vous apporteront soutien et réconfort.

L’union fait la force

La fille

Ellen Plasschaert, psychologue: "Si votre mère a eu un cancer du sein avant vous, vous calquez souvent votre attitude sur la sienne. Pendant la maladie, il arrive fréquemment que mère et fille deviennent une équipe, avec comme devise: ‘Tu l’as fait, donc je peux le faire’."

La mère

Ellen Plasschaert, psychologue: "En apprenant le cancer du sein de sa fille, une mère peut être submergée par un sentiment de culpabilité. Parce qu’elle est convaincue d’avoir transmis le cancer à sa fille, elle se sent responsable de sa maladie. Ce sentiment de culpabilité n’a rien d’anormal. Pour l’alléger, reconnaissez-le, acceptez-le et parlez-en à quelqu’un en qui vous avez confiance.”

Comment en parler aux enfants?

Ellen Plasschaert, psychologue: "Souvent, les parents atteints d’un cancer me demandent comment le dire à leurs enfants. En tout cas, il est important de donner à votre fils ou votre fille une explication sur mesure, adaptée à son âge et à sa maturité."

Enfants

  • Exposez la situation à votre enfant d’une manière simple, claire et concrète: pourquoi vous devez aller à l’hôpital, par exemple. Il pourra ainsi prévoir les événements, et ses craintes en seront diminuées d’autant.
  • Les enfants se sentent vite coupables. Dès que possible, faites-leur comprendre qu’ils ne sont absolument pour rien dans la maladie de Maman ou de Papa.
  • Votre enfant vous demande si lui aussi risque d’attraper un cancer ? Rassurez-le : il sera peut-être malade un jour, mais certainement pas dans l’immédiat.
  • Affirmez à votre fils ou à votre fille que, quoi qu’il arrive, on s’occupera toujours bien de lui/d’elle.

Adolescents

  • Prenez-les au sérieux et donnez-leur une explication correcte.
  • Respectez leur désir de ne pas parler de tout avec vous, leurs parents. Dans leur soif d’indépendance, les adolescents et les jeunes adultes préfèrent souvent ouvrir leur coeur à des amis ou une personne de confiance extérieure.

La gestion des émotions, ça aide!

Ellen Plasschaert, psychologue: "Après un diagnostic de cancer du sein, les émotions vous submergent en un flux désordonné. À commencer par l’incrédulité, l’impuissance et l’incompréhension – le sentiment du ‘pourquoi moi?’ À ce stade, les patientes atteintes d’un cancer du sein sont confrontées à un sentiment de perte – la perte de leur santé et de leur indépendance. Certaines femmes se réfugient dans leur coquille, nient les faits et refusent d’en parler. C’est leur droit le plus strict, à condition qu’elles finissent par franchir l’étape de l’acceptation. Ces quelques conseils peuvent les y aider:

  • Décryptez vos sentiments de façon progressive. Contre quoi luttez-vous actuellement ? Vous sentez-vous triste ou effrayée ? Pour y voir plus clair, n’hésitez pas à faire appel à une personne de confiance.
  • Osez parler de votre maladie. Une communication franche vous rend plus forte et vous aide à positiver vos émotions négatives.
  • Les sentiments de culpabilité sont normaux. Acceptez-les, décodez-les et parlez-en.
  • Les émotions négatives sont normales: souvent, votre entourage fait pression sur vous pour que votre approche de la maladie soit énergique et positive. Par moments, cependant, c’est d’une oreille compréhensive que vous avez le plus besoin.
  • Faites comprendre à vos proches que vous appréciez leur sollicitude à votre égard, mais que vous tenez à être traitée normalement: un excès de compassion pourrait vous empêcher de rester en phase avec la vie de tous les jours.

Que fait le Fonds Pink Ribbon ?

Une meilleure information sur le cancer du sein génétique

Le projet ‘Cancer du sein et risque génétique’ vise spécifiquement à informer les femmes concernées par le cancer du sein génétique de leurs possibilités de prévention. En tant que Fonds Pink Ribbon, nous jugeons important de freiner ainsi l’”effet Angelina Jolie” : ce n’est pas parce qu’une star de cinéma a eu recours à l’ablation préventive de ses seins que cette décision est automatiquement la meilleure pour toutes les femmes. Nous tenons donc à informer les femmes des autres possibilités, afin que l’amputation puisse être évitée. Car, pour prendre les bonnes décisions, en partenariat avec vos soignants, vous devez bénéficier d’une information correcte. Qui vous permettra aussi de mieux évaluer les conséquences psychologiques et familiales de votre traitement.

Faire un don

Les donations de particuliers vont vers le fonds Pink Ribbon. L’argent de ce fonds est géré par la Fondation Roi Baudoin.

Donner

Partagez votre histoire

Voulez-vous partager votre histoire sur notre site web Pink Ribbon ? C’est possible !

Écrivez avec nous

Devenez partenaire

Désirez-vous, en tant qu’entreprise, soutenir Pink-Ribbon? C’est possible!

Devenez partenaire